"Dimanche", Céline Robbe, 2020

 Femme à l'Enfant 

Le portrait "Dimanche" réalisé dans le cadre d'un jeu concours pour les amoureux.ses de l'art et du design, et organisé avec la galerie-café Le Zempi, l'atelier de céramique Catherine Azoulai et la librairie café La Vagabonde à Tours m'a donné envie de poursuivre sous l'impulsion de ma chère Karine du Zempi et l'une de ses clientes. Les Autres sont parfois précieux dans le travail de l'artiste : on n'a pas toujours le sens à soi-même d'approfondir un travail. Il ne faut pas croire que tout ne tient qu'à soi. Discuter avec d'autres yeux que les siens dessine la liberté autrement.
Une petite semaine de tendresse donc et de poésie de l'intime partagée entre une mère et son enfant. Un grand classique de l'histoire de l'art que j'ai revisité à ma manière dans une économie chromatique laissant toute la lumière au sujet. Un besoin de laisser aller le pinceau et l'encre de chine sans réfléchir, ça s'est dessiné tout seul très vite. L'intime est aussi parfois une économie de la gestuelle spontanée qui se construit sans savoir où elle va poser l'esprit. Sur 8 dessins supplémentaires, j'en ai gardé 5. La série "Femme à l'enfant" se compose à la fin de 6 portraits donc : "Dimanche", "Lundi", "Mardi", "Mercredi", "Jeudi" et "Vendredi".

Technique : encre de chine et pâte d'or.

Série en 6 volets

Et sa petite histoire...

Dimanche.jpg

"Mercredi"

Mercredi, Céline Robbe, 2020
Lundi, Céline Robbe, 2020, série Femme à

"Lundi"

Mardi, Céline Robbe, 2020, série Femme à

"Mardi"

Jeudi, Céline Robbe, 2020, série Femme à

"Jeudi"

"Vendredi"